Test : Scourgebringer (Early Access)

Chez les indépendants, il est monnaie courante de sortir un jeu en early access afin d’avoir le retour des joueurs. C’est cette option qu’a choisi Scourgebringer en sortant sur PC et Xbox Game Pass PC pour continuer son développement. Je l’avais découvert l’année dernière à la Gamescom où j’avais pu essayer l’alpha en la présence de Thomas de Flying Oak Games. Mais aujourd’hui, voyons les améliorations apportées au jeu à travers ce test.

Scourgebringer, un feeling exceptionnel

Dans Scourgebringer, on incarne KyhraDans Scourgebringer, on joue Kyhra, envoyée inspecter un monolithe bizarre qui menace le monde. Accompagné de son drone de combat, d’un katana et d’un flingue, elle devra faire face à une horde de monstres. De nouveaux antagonistes ont fait leur apparition depuis l’alpha. Le but était de s’en défaire de n’importe quelle manière. Le gameplay de Scourgebringer s’appuyer sur des mécaniques de dash, de smash à travers des balais tournoyants dans les airs. Le feeling manette en main est juste dingue et se rapproche énormément de ce qui se fait dans Dead Cells ou Céleste. Un gage de qualité quand on sait que seulement 2 personnes composent le studio.

Rogue-lite oblige, les niveaux sont générés procéduralement, ce qui veut dire qu’à chaque mort, l’emplacement de ces derniers changent. Par la suite, il est même possible de se téléporter de zone en zone en débloquant un pouvoir. Puisque dans Scourgebringer, un arbre de compétence est accessible quand on meurt. Améliorer sa barre de vie, faire plus de dégâts ou être plus rapide sont des items que l’on peut débloquer. Par chance, dans le niveau, on peut aussi rencontrer un autel où l’on pourra activer une compétence au choix. Enfin, un vendeur proposera des items contre la monnaie du jeu.

Un pixel art éclatant

Le pixel art de Scourgebringer est assez magnifique pour être souligné. A commencer par Kyhra avec sa chevelure blanche armé de son katana. Les ennemis sont aussi très bien modélisés. Quand aux niveaux, chaque recoin regorge d’un soin tout particulier pour dégager des ambiances uniques. La musique n’est pas en reste et est composée par Joonas Turner (Nuclear Trone, Downwell, Broforce) qui accompagne divinement bien notre aventure. Scourgebringer étant en accès anticipé, il est pour le moment complet à 50%. D’autres niveaux, armes et items viendront s’ajouter jusqu’à la sortie prévue en fin d’année.

C’est un véritable coup de cœur que j’ai eu pour Scourgebringer grâce ce feeling jouissif qui peut vite vous faire perdre la tête. Ne pas confondre rapidité et précipitation dans ce jeu. Cet early access ne fait que confirmer tout le bien que j’en pensais déjà l’année dernière. N’hésitez pas à l’essayer via le Xbox Game Pass PC pour une bouchée de pain.

electrostreetfr
Je suis Cyril, c'est moi qui est derrière electrostreet.fr depuis 2015. Ce blog, c'est mon repère où je parle jeux vidéo et high-tech. Si tu veux en savoir sur mon parcours, la page À Propos t'en apprendra plus.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

instagram

Derniers articles

Nioh 2, une suite toujours exigeante

Alors que Nioh premier du nom a mis 13 ans avant de sortir (2017), Nioh 2 quant à lui, aura mis seulement 3 ans...

Test : Scourgebringer (Early Access)

Chez les indépendants, il est monnaie courante de sortir un jeu en early access afin d’avoir le retour des joueurs. C’est cette option qu’a...

Edito #7 : La blogosphère jeux vidéo ne se renouvèle pas

Un blog est un type de site web utilisé pour la publication périodique et régulière d’articles personnels. Ceci est la définition d’un blog. Aujourd’hui,...

Death Stranding: J’ai passé 20h avec Kojima

Hideo Kojima est une des figures emblématiques qui symbolise le jeu vidéo. Il a été mis sous le feu des projecteurs grâce à la...

Adresse : Virtuel Center – Vannes

La réalité virtuelle est encore un marché tout jeune. En 2019, on a quand même vu Oculus diversifier son offre avec l’Oculus Quest qui...
quis vel, facilisis Aliquam felis id Aenean eleifend suscipit commodo accumsan consectetur