Test : Onrush

1
412
Test Onrush

Dans le jeu vidéo, on distingue deux types de courses : la simulation et l’arcade. Gran Turismo et la série des Forza se partagent le gâteau tandis que les outsiders tentent de se faire une place. Avec Onrush, Codemasters vient mettre son grain de sel avec un jeu original mélangeant course arcade et MOBA. Dis comme ça, on ne voit pas trop où les anciens d’Evolution Studios veulent en venir mais manette en main, Onrush fait son petit effet.

Onrush, le retour dans les années 90

Pour faire Onrush, Codemasters est aller chercher les ex-employés d’Evolution Studios qui ont réalisé les Motorstorm et Driveclub. Paul Rustchynsky et ses collègues s’y connaissent donc en jeu de voitures. Mais Onrush a pris le pari de mélanger la course avec la philosophie du MOBA. En effet, ici il n’est pas question de finir premier ou de faire le meilleur temps, il est surtout question de gagner des manches pour remporter une partie. Quatre modes de jeu sont au programme : Overdrive, Countdown, Lockdown et Switch. Le premier, Overdrive, consiste à faire des cascades et à dégommer ses concurrents. En Countdown, on doit passer des portes pour gagner de précieuses secondes afin que la jauge de temps n’arrive à zéro. Lockdown quant à lui, est un mode où une zone se déplace durant la course qu’il faut capturer. Pour l’avoir, il faut rester le plus longtemps possible dedans afin de gagner une manche. Enfin Switch, nous fait commencer sur une petite bécane. Le but étant de ne pas changer de véhicule alors qu’on nous rentre dedans. Au fur et à mesure que l’on perd notre véhicule, on change pour un autre plus puissant.

Et c’est là que le côté MOBA prend son sens dans Onrush. Le titre de Codemasters présente plusieurs types de véhicule allant de la moto au camion tout-terrain en passant par le buggy. Chaque entité a son propre pouvoir comme le fait de pouvoir protéger ses coéquipiers ou d’avoir un boost plus puissant mais qui se consomme plus rapidement. Le point commun de ces véhicules est qu’ils ont tous une jauge de turbo qui devient vite indispensable à remplir. De ce fait, on doit éclater nos adversaires qui sont assez résistants. On peut aussi défoncer les ennemis contrôlés par l’IA qui sont clairement de la chair à canon pour remplir notre jauge, un peu comme dans Titanfall. Le gameplay est des plus basiques avec une touche d’accélération, une de freinage, une autre pour le turbo et une dernière pour le rush. Ce dernier doit aussi se remplir en faisant des cascades et autres prouesses en course. Après alors on peut le déclencher mais il est à utiliser avec intelligence et stratégie.

Onrush est fun mais manque de contenu

Onrush est une bonne pioche pour qui souhaite se divertir sur un jeu de caisse sans priseTest Onrush de tête. Sauf qu’en ayant fait le mode solo et quelques courses en ligne, le jeu n’offre pas grand-chose d’autres. Les skins pour les personnages et les voitures sont les seules récompenses sur Onrush. On aurait aimé débloquer de nouveaux véhicules ou nouveaux tracés. Heureusement du contenu gratuit doit arriver dans les prochaines semaines notamment un mode compétitif en ligne. Dans les autres points négatifs, on peut souligner les réapparitions hasardeuses quand on se fait éclater en course. De même que cet écran de chargement qui dure beaucoup trop longtemps entre le changement de deux véhicules. Cela casse le rythme de la course. Dernier point négatif, il faut être connecter tout le temps en ligne pour jouer. Même en solo.

Pour terminer sur un aspect positif, on peut dire qu’Evolution Studio sait choisir sa musique. La bande-son est excellente, on passe de la musique électronique à la drum’n’bass en passant par le rock. Visuellement le titre est coloré mais manque parfois de visibilité à l’écran. Onrush tient clairement la route en général.

Onrush est clairement passé inaperçu et cela me rend triste. On est en face d’un jeu fun qui fait le taf pour passer un été au frais. Il faut le prendre pour ce qu’il est, un jeu de course arcade original qui fera passer un agréable moment à tous. Surtout qu’il n’a aucune concurrence en cette période ou dans le genre.

Un de mes morceaux préférés de la bande-son du jeu

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.