Test : Odin Sphere : Leifthdrasir

0
575
Test : Odin Test Odin Sphere LeifthdrasirSphere : Leifthdrasir

Cette dernière génération de console a vu débouler un nombre impressionnant de remastered sur nos PS4 et One. Faisant le bonheur de ceux n’ayant jamais touché à certains jeux de la génération précédente et les autres se plaignant du gagne-pain facile des éditeurs, à ressortir un jeu qui dans quelques cas, à moins d’un an d’existence. Cependant, il arrive que d’anciens jeux refont surface grâce à cette actualisation, c’est le cas d’Odin Sphere : Leifthdrasir. Titre de 2008, Odin Sphere Leifthdrasir ressort dans une version remaniée comme il se doit.

Jeu envoyé par l’éditeur

Vous auriez Thor de passer à côté

Comme dit précédemment, la première version d’Odin Sphere est sortie en 2008 sur Playstation 2. A l’époque, il flattait déjà la rétine par sa direction artistique somptueuse. Huit ans plus tard, la DA fait toujours son petit effet mais cette fois en 1080p. Les couleurs brillent de mille feux, le design des personnages s’accorde encore mieux avec les décors en deux dimensions. En 2D, on peut encore faire des jeux magnifiques comme le prouve Odin Sphere Leifthdrasir. Qui plus est, le jeu est très fluide et se laisse appréhender facilement.

Test Odin Sphere LeifthdrasirL’histoire n’a pas changée et nous permet d’incarner 5 personnages (Gwendolyne, Mercedes, Oswald, Cornelius et Velvet) à tour de rôle pour former la trame principale. Bien entendu, chaque personnage aura son propre point de vue ainsi que son gameplay. Le studio Vanillaware ne s’est pas juste contenté d’un simple lifting graphique, il a modernisé le gameplay de son RPG. Le jeu de rôle devient beaucoup plus dynamique qu’auparavant en combinant les attaques. On peut enchaîner les attaques aériennes par exemple. L’inventaire qui manquait d’ergonomie par le passé a été repensé en différentes catégories, une idée bienvenue pour éviter de perdre du temps dans les menus. Le crafting et l’alchimie sont aussi de retour. Pour le craft, on récupère pas mal de choses sur le terrain pour créer des potions par exemple. Le personnage gagne en niveaux en mangeant des fruits qu’il faudra faire pousser à l’aide de graines et en savourant divers plats après avoir trouvé des recettes dans les niveaux. De plus, on peut personnaliser son personnage. Que ce soit son équipement ou ses compétences, chacun est libre de parfaire son héros. Enfin pour ceux souhaitant pousser l’aventure plus loin, un mode difficulté au nom de « Hell » a été rajouté ainsi que le jeu en version PS2 de 2008. Une bonne idée pour voir le chemin parcouru entre les deux itérations.

Malgré une certaine répétitivité déjà présente à l’époque, Odin Sphere Leifthdrasir s’impose comme le RPG de l’été 2016. N’ayant rien perdu de sa superbe, la conversion au Full HD rend la direction artistique encore plus impressionnante, couplé à une refonte de la jouabilité qui a gagné en intensité. Odin Sphere Leifthdrasir, un jeu de rôle à faire.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.