Test : Mr Shifty

2
289
Test Mr Shifty

Après les perles qu’ont été Hotline Miami 1 et 2, on attend toujours la relève. Elle viendra peut-être de Mr Shifty, le dernier jeu des développeurs de la Team Shifty et édité par tinyBuildGAMES. Sortie le 13 avril sur PC et Switch, Mr Shifty vient marcher sur les plates-bandes des jeux de Dennaton pour notre plus grand plaisir. 1, 2,3…Téléportez-vous sur le test de Mr Shifty.

Jeu envoyé par l’éditeur

The Raid

Test Mr ShiftyMr Shifty doit aller récupérer le méga plutonium dans la tour Stone où de vils brigands l’attendent armés jusqu’aux dents. C’était le scénario de Mr Shifty. Merci. Au revoir. On ne peut plus faire simple avec l’histoire de Mr Shifty et franchement ce n’est pas ce qui nous intéresse. Voleur hors-pair, Mr Shifty a le don de se « shifter » où bon lui semble. C’est en fait le pouvoir de téléportation qui est octroyé à notre héros. Si au premier coup d’œil, on pourrait croire à un clone d’Hotline Miami, Mr Shifty n’est d’autre qu’un beat them all survitaminé avec ses propres idées. Se téléportant de pièce en pièce, c’est en utilisant ses poings et des éléments du décor (balai, trident, canette…), qu’il élimine la vermine par étage. Le gameplay repose sur le dynamisme du personnage ainsi que nos réflexes. En effet, plusieurs types d’ennemis veulent en découdre soit avec leurs poings, soit avec des fusils à pompe ou autre joyeusetés qui font très mal. Heureusement, on peut compter sur des armes faites maison pour les corriger. Les affrontements deviennent alors plus jouissifs grâce à l’impact de ces dernières sur nos adversaires. D’autre part, une jauge se remplit au fur et à mesure, elle sert à déclencher un bullet-time qui permettra à Shifty de ralentir le temps et d’éclater quelques tronches. Une idée bienvenue quand le surnombre se fait bien trop sentir.

Cependant, si foncer tête baissée marche pendant la moitié du jeu, il faudra établir de petites stratégies durant la seconde moitié. Les niveaux sont plutôt variés avec des pièges qu’il faudra éviter en plus des ennemis. Des lasers ou encore des barils explosifs viennent chambouler notre promenade. Mais cette deuxième partie s’avère moins intéressante par rapport à la première du fait de l’aspect fourre-tout de ces trois dernières heures de jeu. On devra tenir notre position face à des vagues d’ennemis de plus en plus importantes durant de longues minutes. A la rigueur, la dernière heure tente de renouveler le jeu mais cela en vain.

Aie mes oreilles

Mr Shifty est un jeu tout à fait correct d’un point de vue graphique mais sa directionTest Mr Shifty artistique est plutôt quelconque malgré un effort sur les couleurs pour rendre le tout attrayant. Là, où il n’attendra jamais Hotline Miami, c’est dans sa musique complètement oubliable. Le jeu donne l’impression de n’avoir que deux morceaux durant nos six heures de jeu. La musique Hotline Miami couplé à son gameplay de fou furieux permettait d’obtenir ce que l’on appelle le flow dès qu’on lançait une partie. Ici, aucun moment ne marque réellement notre périple que ce soit par la musique ou le déroulement de l’action. La traduction dans notre langue de Molière est aussi à déplorer malgré l’effort de la localisation. Il reste au jeu une durée de vie des plus honnêtes entre 4 et 6 heures de jeu pour son prix (aux alentours de 15 euros).

On avait un petit espoir en la personne de Mr Shifty pour proposer une expérience aussi enivrante qu’Hotline Miami. Ce ne fut pas le cas malgré après avoir passé un bon moment à se téléporte en distribuant des pains à coups de balai. Mr Shifty est un jeu agréable mais il ne faut pas trop en attendre grand-chose. A voir en promotion.

2 COMMENTS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here