Le retour de Need For Speed Heat
Jeux Vidéo Preview

Preview : Need For Speed Heat – Gamescom 2019

21 août 2019

La licence Need For Speed tente de retrouver ses racines depuis quelques années. Sur le papier, les épisodes 2015 et Payback semblaient bien partis mais une fois manette en main, la déception se faisait ressentir. Alors quand Electronic Arts annonce Need For Speed Heat, on espère un revirement de situation. J’ai pu essayer ce nouvel épisode durant un court moment et j’ai quelques craintes pour la suite de ce Need For Speed Heat.

Need more speed

La première vidéo de gameplay de Need For Speed Heat a été dévoilé lundi soir durant l’Opening Night Live de la Gamescom 2019. On y découvrait la ville de Palm City, cité inspiré de Miami et de d’autres villes du sud des Etats-Unis. La nouveauté de cet épisode est qu’il va se scinder en deux : les courses de jour et les courses de nuit.

De jour, NFS Heat prendra la forme d’un jeu de courses classiques en open-world où l’on gagnera de l’argent pour customiser sa voiture. De nuit, la police sera plus présente que le jour durant les courses et cette fois, on engrangera des points de réputations. Ces derniers seront assez aggresifs et n’hésiteront pas à vous foncer dedans.

Need For Speed Heat se dévoile

C’est aussi le retour du système de customisation apparu dans Need For Speed 2015. Chaque partie de la voiture est entièrement personnalisable. On pourra encore y passer du temps si on prend correctement le système en main. Chose qui ne m’avait un peu perdu en 2015 et sur Payback. Petite nouveauté, notre avatar sera customisable de la tête aux pieds et sera visible dans les cinématiques.

Concernant la conduite, on est ici comme chez soi. On retrouve rapidement ces marques, on appuie sur le champignon et on dérape dans les virages sans vraiment freiner. Pour cette démo à la Gamescom, j’affrontais d’autres joueurs ce qui n’a pas rendu la conduite facile. Mais cela m’a permis de m’en rendre compte d’une chose. Le jeu a la main lourde sur les particules lorsqu’on détruit le décor. La partie devenait illisible par moment tant les joueurs me fonçaient dedans.

Pour le moment, ce Need For Speed Heat me laisse perplexe tant les ressemblances avec les épisodes précédents sont trop présentes. Il n’y pas de grosse nouveauté qui fait dire “j’ai envie d’en voir plus”. La sortie étant calé au 8 novembre prochain, j’espère qu’Electronic Arts a encore quelques surprises.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.