Preview : Fortnite

0
53
Preview Fortnite

Il y a des jeux comme ça qui sont annoncés beaucoup trop tôt pour ne sortir que maintenant. Fortnite fait partie de ceux-là avec sa première apparition en novembre 2011 et une sortie calée en début aout dernier. Autant dire que la communication du jeu est déjà calamiteuse. Sorti en early access, Fortnite tente le pari de mélanger les genres pour attirer les joueurs. Les développeurs d’Epic Games ont-ils réussi leur coup ? Réponse dans la preview de Fortnite.

Jeu envoyé par l’éditeur

Sors le chéquier

Avant de rentrer dans le vif du sujet, il faut savoir que Fortnite est un jeu en early access vendu au prix fort (40 à 150 euros selon les packs), qui deviendra free-to-play en 2018. En l’occurrence, les premiers joueurs sont là pour essuyer les plâtres des différentes versions du jeu. Sachez donc où vous mettez les pieds si vous achetez Fortnite. Concernant ce modèle et cette pratique économique plutôt discutable. Je ne suis pas totalement d’accord mais je reviendrais dessus dans un autre article.

Fortnite est un jeu de construction et de tir à la troisième personne. Pour faire simple, c’est Minecraft qui rencontre Plants VS Zombie et le jeu de survie quelconque. Lâché dans le monde de Fortnite où une tempête violette relâche une horde de zombie, on aura fort à faire pour remplir les différentes missions. Voilà pour le scénario. Votre seul but sera de construire et tuer du mort-vivant en résumé. En effet, le jeu commence avec plusieurs didacticiels qui vont du tir sur zombie à la récolte de ressources en passant par la construction de notre fort. On récupère du bois, de la brique, du métal ou encore de la pierre. Toutes ces ressources servent à construire le fort qui protège l’objectif. Les matériaux sont aussi utiles pour le craft des armes dont on récupère les schémas au fur et à mesure.

Preview Fortnite

Besoin d’un GPS

Une partie se déroule en deux phases. Premièrement, on est lâché sur la carte afin de récolter des ressources grâce à notre pioche. On peut aussi aider des survivants en mauvaise posture et fouiller la zone pour tomber sur du loot. Suis alors la deuxième phase où les vagues de zombies déferlent vers notre objectif. Pour le défendre, on construit alors des barricades de bois ou de métal, on place des pièges et autres objets afin de réussir notre quête. Et c’est tout. Le principe de Fortnite est très répétitif et ne donne pas une grande satisfaction au bout du compte. Le seul plaisir est de pouvoir jouer à plusieurs durant les missions.

Le gros problème de Fortnite est que la progression est très lente. Même en ayant payé un pack Fondateur (celui de base à 40€), Fortnite fait ressentir ses mécaniques de free-to-play où le farm est obligatoire pour ne gagner pas grand-chose. De plus, le loot des héros, survivants, armes et schémas d’armes se fait à travers des pinatas que l’on engrange. De même que le jeu ne se révèle réellement qu’au bout de 20/25 heures de partie pour dévoiler de nouveaux défis. L’autre problème de Fortnite, ce sont ces menus. On est clairement noyé sous un nombre incalculable de menus que ce soit pour gérer les arbres de talents ou les héros et survivants. Chez Epic Games, on aime perdre le joueur. La gestion est alors laborieuse et ne donne pas envie de s’y intéresser de plus près. C’est aussi la même chose concernant la gestion des armes qui ne se fait que durant les missions. Une petite blague surtout quand on a besoin de crafter de nouvelles pétoires.

En l’état actuel des choses, je ne conseillerais pas Fortnite à qui ce soit, d’autant plus que le jeu passera free-to-play en 2018. A la rigueur, si vous avez trois autres personnes avec qui jouer, la pilule passera mieux. Mais les mécaniques de jeu gratuit à base micro-transactions se fait trop ressentir. Peut-être que je n’y ai pas assez joué cependant de ce que j’ai vu, Fortnite ne me donne pas envie d’aller plus loin. A vos risques et périls.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here