Preview : Dying Light Bad Blood

0
284
Preview Dying Light Bad Blood

En 2018, le premier Dying Light vit toujours et se porte à merveille. Pour ma part, je suis actuellement en train de faire l’extension The Following en coopération. Mais si j’écris aujourd’hui, c’est pour vous parler du prochain mode de jeu nommé Bad Blood qui n’est d’autre qu’un battle royale qui va tenter de faire bouger les choses dans ce domaine. Voici mes impressions après deux parties sur Dying Light Bad Blood.

C’est l’heure de la cueillette

Preview Dying Light Bad Blood Ce sont toujours les petits gars de chez Techland qui sont derrière ce Bad Blood en plus de Dying Light dont je vous parlerais un peu plus loin. Les Polonais emploient ici le terme « Brutal Royale » pour désigner leur nouveau mode de jeu. Et en effet, cela va différer des PUBG et Fornite notamment tout d’abord par le nombre de joueurs. On sera seulement 12 sur une carte faisant partie de l’univers du premier Dying Light. Là où la donne change clairement, c’est qu’il faudra collecter des échantillons de sang tout en évitant les autres joueurs et les zombies. Ces échantillons permettront aussi d’augmenter les capacités de notre personnage (santé, dégâts…). Concernant les armes, il faudra les récupérer directement sur la carte. Bien entendu, le craft a disparu pour garder un minimum de dynamisme durant les parties. Cinq échantillons devront être en possession du joueur afin d’appeler l’hélicoptère d’évacuation. Dans cette zone, il faudra tenter de la garder propre pour que le Supercopter vienne nous chercher. Un peu à la manière de The Division pour simplifier.

Ce qui fait la force de ce Dying Light Bad Blood réside toujours dans son gameplay à mi-chemin entre Mirror’s Edge et la série des Dead Island. On grimpe, on court, on glisse et on défonce du zombie si facilement. Cependant, ce mode Brutal Royale rajoute un certain piment car il faut prendre en compte les autres joueurs. Il faudrait presque mettre en place une stratégie pour éviter de mourir si facilement comme moi dans la vidéo qui va suivre. Bad Blood est bien parti pour amener de la fraîcheur à un genre qui commence à tourner en rond. Le titre sera disponible durant le mois de septembre sans précision sous forme d’early access avec un pack fondateur à acheter dès le début. Dying Light Bad Blood passera ensuite en free-to-play quelque part en 2019.

Dying Light 2

Concernant Dying Light 2, il m’a été montré la même séquence de gameplay qu’à l’E3. Le développeur présent incitait beaucoup sur les choix. C’est sur cette feature que Dying Light 2 reposera pour son scénario. On pourra s’allier « aux méchants » comme « aux gentils » mais tout ne sera pas noir ni blanc. J’ai pu remarquer que le personnage avait gagné de nouveaux mouvements ce qui le rendait encore plus agile. L’action a aussi changé de place pour s’établir dans une grosse ville européenne au doux de The City. Nos choix auront des conséquences sur la prise de pouvoir de ces lieux.

Pour le moment, je n’ai pas grand-chose à dire si ce n’est qu’on retrouve les éléments qui ont fait le succès du premier volet. A voir manette en main comment se concrétise les choix que l’on fera face à chaque faction. Dying Light 2 est prévu en 2019 sans précisions. Nul doute qu’on entendra reparler de lui très vite.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.