Impressions : The Surge

0
60
Impressions The Surge

On parle souvent des jeux triple A et des indés mais beaucoup moins des jeux à moyen budget comme il en existe par milliers. Le studio Deck 13 est coutumier de ces jeux avec pour dernière production The Surge. Après un Lords of The Fallen qui était bancal d’après les tests, les développeurs allemands tentent de corriger le tir avec The Surge. Alors pari réussi ou pétard mouillé ?

Jeu envoyé par l’éditeur

Futur is coming

Impressions The SurgeBienvenue dans le futur où les exosquelettes sont devenus monnaie courante. Vous êtes Warren, travailleur handicapé qui vient chercher un job chez CREO, multinationale spécialisée dans la robotique. Chaque employé est équipé d’un exosquelette et vous n’y échapperez pas. C’est alors qu’un problème survient et vous vous réveillez dans le complexe en ruine, face à des robots et autres travailleurs ayant pété un câble. Le scénario semble assez convenu et s’est peu dévoilé après mes premières dix heures de jeu.

The Surge est un action RPG beaucoup plus abouti que Lords of The Fallen. Les petits gars de Deck 13 ont mis les bouchées doubles pour ce jeu. Exit la fantasy, bonjour le futur. Sur le papier, l’idée est plutôt bonne mais en réalité, les décors se ressemblent beaucoup et ne dégagent aucune ambiance notoire. On traverse des hangars comme des sortes de déchetteries où les mobs nous attendent sagement pour nous trucider. Mais on peut noter que le design des niveaux est plutôt bien fait. On est toujours heureux de trouver un raccourci dans The Surge afin d’éviter les fous augmentés.

Là où on attendait The Surge, c’était sur son gameplay et pour le moins qu’on puisse dire, c’est qu’il est réussi. Le titre est nerveux, ça démembre à tout va et les finish move sont d’une efficacité redoutable. Warren répond bien manette en main. Attention toutefois à la barre d’endurance qui se vide rapidement si on fait n’importe quoi. Les premiers combats contre les mobs sont simples si on connait le genre. Ils deviennent plus durs face aux boss du jeu. Pour ma part, j’en suis qu’au second boss, qui me met de sacrées raclées. Chaque combat est technique, il faut bien adapter ses coups aux méchants face à soi. Heureusement, on peut améliorer la tenue de notre héros en craftant ou en récupérant des équipements sur les cadavres de nos adversaires. A chacun de choisir sa manière de jouer. Pour moi, j’ai choisi la rapidité à la lourdeur d’un build tank par exemple. Les combats deviennent alors jouissifs malgré une difficulté plus ardue. Côté audio, la VF est classique même nanardesque et la bande-son est assez oubliable pour le moment.

Après dix heures de jeu, j’accroche plutôt bien à The Surge. Sortant de Nioh, j’ai voulu tester un autre jeu du genre. The Surge apporte sa pierre à l’édifice des Action RPG darksoulien. Même si l’univers est froid et sans véritable cachet, The Surge se rattrape avec son gameplay nerveux et technique. Je continue le périple robotique chez CREO. Souhaitez-moi bonne chance.

Retrouvez les streams sur The Surge dans la page d’accueil du blog

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here