Edito

Edito #6 : 10 ans de blogging et après ?

5 août 2019

En septembre prochain, on fêtera les 4 ans d’existence d’electrostreet.fr. Ce blog a repris le flambeau d’« Un jour, une critique ou pas » suite à un hack que je n’ai su résoudre. L’actualité jeux vidéo étant dans le creux de la vague, je me suis dit que le moment était propice à faire un point sur ma situation numérique. A travers cet article, je souhaite revenir un peu sur les coulisses du blog, des réflexions que j’ai pu avoir sur les choses à faire et ne pas faire et bien sûr l’avenir d’electrostreet.fr. 

Ce qui se cache derrière le rideau

Comme j’en parlais dans mon premier éditorial, je me suis lancé dans le blogging en 2008 sur Gameblog. J’y parlais essentiellement de jeu vidéo mais aussi de cinéma et de musique. C’était les trois catégories principales du blog. En termes de jeu vidéo, j’étais à l’écoute des dernières rumeurs et annonces des éditeurs. Je faisais beaucoup de traductions de news de sites anglais et américains. Ma lubie était d’être le premier à sortir l’information tout en profitant du référencement de Gameblog.

De l’autre côté, en cinéma et musique, j’essayais de faire des articles plus travaillés comme des avis sur des films ou des albums de musique. Je me rappelle d’un énorme article que j’avais fait sur la discographie de Kanye West en essayant de synthétiser chaque album. Ce fut un travail long mais fort intéressant.

Ensuite, j’ai continué à traduire pas mal de news sur mon premier blog WordPress mais je me suis rendu compte que ce contenu était pauvre. C’est-à-dire qu’il était périssable et qu’il n’apportait aucune plus-value à un blog. A cette époque, j’essayais plus de ressembler à un site lambda de jeu vidéo qu’à un blog avec une vraie personnalité. La remise en question ne s’est pas fait attendre.

Savoir quoi écrire sur son blog

Entre 2011 et 2012, je me suis décidé à passer à l’étape suivante en prenant mon premier nom de domaine et un hébergeur. Je voulais rendre les choses plus professionnelles afin d’établir des partenariats avec les marques. J’ai aussi rencontré MsieurSeb qui m’a beaucoup aidé et qui est devenu au fil du temps un véritable ami. Mais alors quid du contenu ?

Exit les news traduites, place à des articles plus travaillés mais cool à lire. Le seul lien que j’entretenais avec l’actualité, c’était lors de gros événements comme l’E3 car il y avait toute cette hype qui me motivait à écrire sur les annonces de jeux. Je faisais de plus en plus de tests grâce aux jeux reçus et achetés, tout en continuant les avis sur les films et les albums que j’écoutais.

Au fil des années, je suis rentré dans une sorte de routine. Je recevais mes jeux, j’écrivais mon test, je vais voir un film, j’écrivais dessus, etc… L’écriture s’était déshumanisée malgré ma bonne volonté de toujours à faire passer la qualité avant la quantité. Parce que ce que vous ne voyez pas, c’est qu’en coulisses je me posais et je me pose encore pas mal de questions sur l’éthique de ce « travail ».

En tant que blogueur dès qu’on a les contacts, on peut être très tenté de vouloir essayer plusieurs jeux à la fois. Je l’ai fait une fois, j’ai tenu mes engagements envers les éditeurs mais je n’ai pas trouvé satisfaction dans ce que j’avais écrit. Selon moi, être blogueur, c’est respecter son contenu et ses lecteurs. Parce que ce que l’on écrit, on le fait d’abord pour les gens qui nous lisent et non pour les statistiques des agences de communication.

Réflexions autour du blogging

Comme je le disais précédemment, je me demande si le blogueur ne devrait pas avoir une certaine éthique comme dans le journalisme. Je sais que les deux activités n’ont pas les mêmes objectifs mais quand on voit les abus qu’il y a eu dans la blogosphère, on peut se poser des questions. Cependant le blogging a beaucoup évolué ces dernières années. Avant, on ouvrait un blog pour partager sa passion et c’est tout.

Aujourd’hui, les gens sont conscients de tout ce système d’influence et du poids des réseaux sociaux . Tout le monde peut devenir influenceur en débutant sur Instagram, Youtube ou Twitch. Mais il ne restera que les plus déterminés, ceux qui veulent en vivre ou encore ceux qui ont vraiment quelque chose à dire et à partager. Beaucoup se sont cassés les dents en pensant que la gloire arriverait dès le lendemain. Blogguer demande de l’investissement et un peu d’argent.

blog et réseaux sociaux

Sur le blogging en lui-même, beaucoup de choses ont changé. Il a fallu apprendre à écrire pour le web en respectant les règles de Google. Le SEO est devenu une donnée importante pour être un minimum lu. Les réseaux sociaux sont entrés dans la danse et se sont imposés en devenant de vrais canaux de communication. La partie commentaire des blogs ressemble à un désert car le débat s’est déplacé sur ces réseaux. La vidéo est en train de tout dégommer sur son passage mais alors que reste-il de l’écrit ?

Le luxe du blog est qu’il peut prendre son temps à aborder un sujet sans dépendre de l’actualité ou de l’immédiateté des réseaux sociaux. Pour ma part, c’est pour ça que je me suis lancé dans des éditoriaux et des articles thématiques pour enrayer la monotonie des tests et autres preview. Je pense notamment avoir trouvé un équilibre entre tous ces formats. Le seul problème est la régularité car cela demande plus de travail qu’un simple avis sur un jeu.

L’avenir du blog

Blog et streamingAvec la formation en social media management que j’ai fait en début d’année, je me suis rendu compte que je pouvais aller plus loin en combinant mon blog et les réseaux sociaux. J’ai compris ce qu’était une stratégie social media et je me pose la question de comment en développer une pour mon blog. Cela demande énormément de travail à réfléchir sur quels types de contenus conviendrait le mieux à tel réseau. Cependant cela reste très motivant de voir toutes les possibilités offertes.

Pourtant, je me pose la question de ce que je ferais une fois que mon envie de blogguer aura atteint sa limite. Je suis toujours attiré par la vidéo et le streaming. Après des tentatives infructueuses en essayant de mixer blog et stream, je me dis que de me concentrer pleinement à cette activité serait peut-être une bonne opportunité pour se renouveler dans le futur.

Avec le recul, je suis encore heureux d’être là, de continuer à écrire, de voir le petit monde du jeu vidéo s’enrichir de nouveaux talents, de côtoyer virtuellement d’autres passionnés qui ont des choses à dire et d’en apprendre toujours plus chaque jour. En plus de dix ans, le blogging a pris une place considérable dans ma vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.