Edito #4 : Les gens de l’Internet

2
519
les gens de l'internet

Si vous me suivez, vous savez que j’écris depuis maintenant une dizaine d’année sur Internet. Je ne vous la refais pas, l’édito numéro 1 est là pour ça. Non aujourd’hui, je voudrais mettre un coup de projecteur sur cinq talents, disons-le comme ça, qui m’intéresse et qui font partie de ma vision du blogging et de cette culture jeux vidéo/pop que j’aime tant. Vous les connaissez sûrement mais c’est toujours bon d’en parler une nouvelle fois.

Gronemo

les gens de l'internet J’ai découvert Gronemo à l’époque de Colour Game avec son acolyte Felix Vienne. Ça parlait jeux vidéo surtout. Puis les deux compères ont pris des chemins différents. Gronemo est l’auteur de plusieurs projets comme Gronemo.com, Indigobuzz.fr ou encore Onsefaitunebouffe.fr. Le garçon fulmine d’idée et de projets. Ce que j’aime dans tout ce qu’il écrit, c’est sa franchise. Il dit clairement ce qu’il pense et ne prend pas de pincettes. De plus, c’est quelqu’un de très disponible sur Twitter, toujours là pour discuter ou filer un coup de main (encore merci pour mon transfert de blog).

Margxt

Margxtles gens de l'internet est une personne du milieu JV. Je l’ai découvert sur Twitter par hasard en cherchant de nouvelles têtes à suivre. Elle a un parcours universitaire qui ne m’aurait pas déplu si j’avais mieux mené ma barque. Passé chez Ubisoft en stage, elle est devenue freelance en communication pour plusieurs marques/éditeurs jeux vidéo. Elle tient aussi son blog à son nom où ça parle bien évidemment de jeux vidéo. Margxt est une personne très intéressante et inspirante à suivre sur Twitter. Allez la voir.

Dilan No Kaze

les gens de l'internet Le DilanNoKaze est un être sauvage qui apparaît de temps à autre dans votre timeline Twitter puis disparaît. Pour l’appréhender, lancez-le sur les frigos connectés. Plus sérieusement, j’ai découvert Dilan que très récemment. J’aime sa façon de parler, d’aborder les jeux qu’il aime. Il ne se prend vraiment pas la tête pour les vues ou autre. N’hésitez pas à aller voir sa chaîne Youtube. On a la même vision du blogging en général.

At0mium

les gens de l'internet On passe dans la catégorie « Youtube Game » avec At0mium que vous connaissez sûrement. J’ai découvert Will au détour de Youtube. J’ai trouvé un mec super intéressant, posé, calme, pédagogue dans ses explications et une personne super curieuse qui n’hésite pas à tout tester, indé comme triple A. A l’instar des youtubeurs qui ne font que gueuler pour rendre leurs vidéos ou stream dynamiques, At0mium est tout le contraire et cela fait du bien. J’aime aussi son site indiemag.fr que je vous conseille pour l’actualité du jeu indépendant.

Bits

les gens de l'internetAutre poids lourd du « Youtube Game », l’émission Bits produite par Arte, La Générale de Production et présenté par Rafik Djoumi (le clône vocale de Jean Zeid de France Info). Pas les mêmes moyens qu’un At0mium par exemple, Bits analyse toute la culture pop du cinéma aux jeux vidéo en passant par les comics. En un peu moins de quinze minutes, on y apprend pleins de choses qu’on ne soupçonnait même pas sur nos héros ou autre franchise cinématographique. Bits est une émission que je recommande pour tout passionné de cette culture.

Je me suis arrête à 5 talents mais j’aurais très bien pu continuer. Je pense notamment à mon cher Marko, Grevyous et son tout jeune blog dredanslepentu.com ou encore Game Next Door sur Youtube qui vient de signer un deal avec Gamekult pour une nouvelle émission. Je m’abonnerais au premium le mois prochain. A l’heure où j’écris ces lignes, je découvre le projet les NoNames qui va tenter de rassembler les blogueurs, streamer et autres youtubeurs débutants afin de leur apporter de la visibilité. J’espère pouvoir découvrir de nouveaux talents. A l’heure où je trouve que la société est de plus en plus individuelle, il se trouve que sur le net les gens paraissent plus soudés à travers cette même passion qu’est le jeu vidéo.

2 COMMENTS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.