Comment Trials Rising arrive à m’énerver !

J’ai toujours adoré le trial virtuel, j’adorais passer du temps sur les jeux flash de ce type où le but était de contrôler la moto avec les flèches du clavier pour l’emmener le plus loin possible. Avec une physique douteuse et des graphismes plus que simplistes, le fun était quand même là. Quand j’ai découvert la franchise Trials de Redlynx, ça a été un petit bonheur. Mais aujourd’hui, Trials Rising, le dernier jeu en date d’Ubisoft m’a pourri mon expérience. Bienvenue dans ce billet d’humeur à deux roues.

Trials Rising, le farm qu’on aime

Comment Trials Rising m'énervePour rappel, le principe des jeux Trials est de gagner des médailles sur des pistes à la difficulté progressive en allant d’un point A à un point B. Pour Trials Rising, Ubisoft a eu la bonne idée (non) d’intégrer une sorte de farming à l’expérience. En effet pour débloquer de nouvelles courses, on doit gagner des niveaux en remplissant une jauge. Cependant arrivant à certain stade de l’aventure, on doit refaire des courses déjà gagnées en réalisant des défis pour faire grimper cette jauge pour débloquer d’autres pistes. Du grind en bonne et due forme qui vient ternir mon expérience jusque-là très plaisante.

A quel moment chez Ubisoft, on s’est dit qu’on allait retirer petit à petit le plaisir de parcourir les niveaux ? Car autant sur Trials Fusion, il était logique d’engranger des médailles pour débloquer les courses suivantes, autant dans Trials Rising, il faut se refarcir les pistes pour remporter des défis afin de faire grimper notre niveau et dévoiler de nouveaux tracés. On n’a pas tous X heures à passer sur des défis pour faire d’autres courses. Le challenge est déjà bien présent par la difficulté des pistes qu’on doit en plus se taper des défis qui n’apportent rien.

Pour ma part, je suis un joueur moyen sur Trials Rising. J’adore la licence, j’y passe un nombre d’heures incalculable mais cette façon de faire me sort par les yeux. Je veux juste parcourir les très bons niveaux réalisés par les développeurs de Redlynx tout en ayant un défi qui évolue progressivement sans qu’on vienne me mettre des bâtons dans les roues. On rajoutera aussi sur le plan technique, les micro-freeze qui viennent perturber les courses par moment. Très gênant quand on tente la médaille en or.

J’avais besoin d’extérioriser cet énervement sur Trials Rising qui m’empêche de prendre autant de plaisir qu’à l’époque de Trials Fusion. Heureusement, les niveaux sont bien traités et fourmillent de bonnes idées mais perdent en saveur à cause de ces points cités plus haut. Je retourne sur ma bécane et je vais serrer les dents pour décrocher ces foutues médailles.

electrostreetfr
Je suis Cyril, c'est moi qui est derrière electrostreet.fr depuis 2015. Ce blog, c'est mon repère où je parle jeux vidéo et high-tech. Si tu veux en savoir sur mon parcours, la page À Propos t'en apprendra plus.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

DERNIERS ARTICLES

PS5 : quels jeux au lancement ?

Sony et Microsoft seront au coude à coude en fin d’année avec le lancement de leurs nouvelles machines : la PS5 et la Xbox Series...

Xcloud, mon avis sur le cloud gaming de Microsoft

Alors que la France arrive à la fin de son confinement le 11 mai prochain normalement, le dématérialisé aura été là pour contenter les...

Nioh 2, une suite toujours exigeante

Alors que Nioh premier du nom a mis 13 ans avant de sortir (2017), Nioh 2 quant à lui, aura mis seulement 3 ans...

Test : Scourgebringer (Early Access)

Chez les indépendants, il est monnaie courante de sortir un jeu en early access afin d’avoir le retour des joueurs. C’est cette option qu’a...

Edito #7 : La blogosphère jeux vidéo ne se renouvèle pas

Un blog est un type de site web utilisé pour la publication périodique et régulière d’articles personnels. Ceci est la définition d’un blog. Aujourd’hui,...
elit. accumsan mi, massa neque. commodo venenatis