Avis : Dragon Ball Super

2
864
Avis Dragon Ball Super

Ça y est, je suis retombé en enfance en décembre dernier, j’ai remis le nez dans l’univers de Dragon Ball avec la nouvelle série animée sous-titrée « Super ». Alors que j’avais vu les deux précédents films, Battle of Gods et la Résurrection de Freezer, je n’avais pas enchainé avec l’animé. La raison pour laquelle je me suis enfin décidé tient en trois mots : Dragon Ball FighterZ. Voulant éviter de passer pour un ignare sur les nouveaux personnages dans le jeu vidéo, j’ai regardé les arcs « Dieu de la Destruction Champa » et « Trunks du Futur ». Retour sur un manga qui a bien changé.

Dragon Ball GT n’existe pas

Complètement largué niveau manga et animé depuis des années, j’ai découvert le monde de Dragon Ball Super où Dragon Ball GT n’a jamais pas existé. En effet, la série reprend avec l’arc de Boo que l’on connait bien. Les deux long-métrages précédemment cités font donc office de suite directe à la saga. J’ai donc repris avec le fameux tournoi organisé par le dieu de la destruction Champa. Cet arc est plutôt bien rythmé malgré le peu de combats mémorables. Je retiens surtout le combat contre Hit l’assassin, qu’on retrouvera dans DBFighterZ. Le personnage a la classe et des attaques bien senties.

Avis Dragon Ball Super J’ai ensuite enchaîné avec l’arc de Trunks du Futur dont j’avais entendu beaucoup de bien sans savoir réellement à quoi m’attendre. J’ai bien été surpris de l’adversaire que devait affronter Trunks, Goku et Vegeta. Le personnage de Zamasu est très intéressant car il est empli de questions concernant la justice. Même si cela ne va pas assez loin pour en faire un perso iconique, il n’en demeure pas moins charismatique durant tout l’arc. Concernant les combats, ceux-ci sont cools et intenses à suivre. Il y aurait juste peut-être la fin qui déçoit car le problème Zamasu est réglé trop simplement selon moi.

Ayant vu seulement deux arcs pour le moment, il en ressort que Dragon Ball Super est sympathique à regarder malgré je trouve, un humour bien trop présent. Je n’ai pas souvenir que Dragon Ball Z avait autant de situations cocasses ou que Goku passait pour un idiot par moment. L’autre point négatif que je soulève concerne les dessins parfois inégaux. Tout n’est pas parfait mais des fois, on voit que les dessinateurs ne se sont pas foulés. Point important qui avait été reproché à DBZ à l’époque, c’était des épisodes inutiles où les héros et méchants se regardaient dans le blanc des yeux pendant tout l’épisode. Dans DBSuper, tout s’enchaîne bien sans temps mort. On ne reste pas sur notre faim.

Il me reste donc à continuer avec l’arc du fameux tournoi où tous les univers doivent s’affronter. La série est en cours de diffusion au Japon et compte déjà plus d’une quarantaine d’épisodes dans ce dernier arc. Autant vous dire que j’ai encore pas mal de pain sur la planche pour être à jour avant Dragon Ball FighterZ qui arrive le 26 janvier.

ありがとうございました

2 COMMENTS

  1. «  »La série est en cours de diffusion au Japon et compte déjà plus d’une quarantaine d’épisodes. » »
    En fait la série est déjà à l’épisode 121 au japon.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.